Phénomène non observable

Pour inciter les étudiants à expérimenter autour de la photographie argentique avec ou sans négatif, cet atelier a débuté avec un rappel historique de l’intérêt de l’invention de la photographie pour la communauté scientifique en quête d’images « objectives » et « fidèles » mais qui, souvent frustrée par le manque de finesse des captations, a parfois réalisé des montages ou photographié des maquettes de la lune, de mars, etc. Les étudiants étaient ensuite encouragés à créer des images de planètes, de vies extraterrestres en utilisant tous les moyens possibles sauf bien sûr, celui d’utiliser un appareil photo.

 

Sont présentés à pêle-mêle des images réalisées avec patience par Alexia Aigouy, Eleonore Brel, Florian…,  Kathleen Jousse et Marine Ruault,

Expérimentations plastiques